*** Situer dans le temps- Identités et migrations – L’émigration belge

  • Année : 3e
  • Prérequis : 1914-1918
  • Durée approximative: 30 minutes
  • Niveau de complexité 

1. Contextualisation dans le parcours en FHG

La Belgique a connu au cours de son histoire divers mouvements d’immigration, mais aussi d’émigration. Cette situation d’apprentissage propose de travailler des apprentissages historiens autour des émigrations belges comme la contextualisation d’informations, l’analyse et l’identification de concordances entre documents. 

2. Documents

L’exode des réfugiés de la Première Guerre mondiale est massif et très brutal : en quelques semaines, des millions de Belges quittent les campagnes et les villes, dans la panique collective. Ils sont bien accueillis par les pays avoisinants. Mais ces pays ne s’attendent pas à un séjour aussi prolongé, imaginant une guerre de courte durée. Les réfugiés deviennent pour eux une charge très lourde. Les relations se dégradent, particulièrement en Grande-Bretagne, ce qui explique la méfiance des Anglais face à l’arrivée des réfugiés belges durant la seconde guerre mondiale…

Cahier pédagogique : Les émigrants belges d’hier, un miroir pour aujourd’hui …, CIRE, 2014, consulté le 18 mai 2020.

  • Document 4 : 

Quelque cent quarante mille Belges – cent mille civils et quarante mille militaires – ont vécu le temps de la guerre 14-18 dans des camps ou dans des conditions de fortune, aux Pays-Bas. […] Le gouvernement hollandais, débordé par cet afflux inattendu et préoccupé de sauvegarder sa neutralité, les y encouragea fortement (1).

Les civils, qui ne repassèrent pas la frontière, vécurent dans des conditions précaires. Le sort des militaires belges fut encore plus rude. Les autorités néerlandaises les désarmèrent et les internèrent dans des agglomérats de tentes puis de baraquements. La plupart de ces réfugiés furent regroupés à Amersfoort, à une trentaine de kilomètres au nord d’Utrecht et, dans la même région, à Harderwijk et à Zeist.

(1) En novembre 1914, il y avait encore 323.000 réfugiés. En décembre 1914, ce nombre s’élevait à 200.000. En mai 1915, il n’y avait « plus » que 105.000 réfugiés, chiffre qui se maintint jusqu’à la fin de la guerre..

Michel BAILLY, Guerre 14-18 : la fuite en Hollande d’un million de Belges, mis en ligne le 17 décembre 1988, consulté le 15 mai 2020.

3. Consignes

Consigne pour la tâche : sur la base des documents ci-dessus, rédige un court texte contextualisant tes observations du document 1. Pour cela, mets en lien 2 espaces significatifs de la carte avec au moins 1 repère temporel pertinent, et identifie une concordance entre le document 1 et les autres documents. 

Exemple de questions pour aider à la compréhension du document 1 (carte) :

  • Explique avec tes propres mots la signification de l’objet de la carte ; 
  • Cite l’époque concernée par cette carte ; 
  • Associe un siècle et un fait historique à cette époque ; 
  • Nomme l’information représentée par les couleurs vertes et rouges ; 
  • Entoure un espace, pour chacune des couleurs, où celles-ci sont les plus présentes ;
  • Nomme chacun de ces espaces à l’aide de 2 repères spatiaux pertinents, dont un repère hydrographique.
  • Rédige une phrase (ou deux) de tes observations concernant ces deux espaces. 3 éléments sont demandés. 

Exemple de questions pour aider à la compréhension du document 2

  • Identifie l’objet du document 2 : 
  • Nomme les belligérants : 
  • Nomme la stratégie employée par l’armée belge pour stopper l’avancée allemande :
  • Rédige une courte phrase mettant en évidence un lien entre tes observations du document 1 et les informations du document 2 ; 

Exemple de questions pour aider à la compréhension des documents 3 et 4 : 

Complète le tableau suivant : 

Migration Exemples issus des documents 3 et 4
Acteurs  
Lieu d’origine –> Lieur d’arrivée  
Ampleur  
Accueil (insertion)  

4. Exemple de production(s) attendue(s)

Consigne pour la tâche : sur la base des documents ci-dessus, rédige un court texte contextualisant tes observations du document 1. Pour cela, mets en lien 2 espaces significatifs de la carte avec au moins 1 repère temporel pertinent, et identifie une concordance entre le document 1 et les autres documents. 

Exemple de questions pour aider à la compréhension du document 1 (carte) :

  • Explique avec tes propres mots la signification de l’objet de la carte ; il s’agit de l’augmentation ou de la diminution de la population au cours d’une période, ici la décennie allant de 1910 à 1920.
  • Cite l’époque concernée par cette carte ; 1910-1920
  • Associe un siècle et un fait historique à cette époque ; XXe siècle – Première Guerre mondiale. 
  • Nomme l’information représentée par les couleurs vertes et rouges ; le vert concerne l’augmentation de la population et le rouge la diminution en %.
  • Entoure un espace, pour chacune des couleurs, où celles-ci sont les plus présentes ;

  • Nomme chacun de ces espaces à l’aide de 2 repères spatiaux pertinents, dont un repère hydrographique.
    • 1 : Cet espace se trouve au Nord-Ouest de la Belgique, à la frontière franco-belge, en Flandre occidentale. Cet espace correspond à l’Yser. 
    • 2 : Cet espace se trouve au Nord et Nord-Est de la Belgique, en Flandre, sur les Provinces d’Anvers et de Limbourg, à la frontière belgo-hollandaise.
  • Rédige une phrase (ou deux) de tes observations concernant ces deux espaces. 3 éléments sont demandés.

Durant la décennie allant de 1910 à 1920, la Flandre occidentale perd globalement de la population alors que le Limbourg et la Province d’Anvers voient leur population augmenter. 

Exemple de questions pour aider à la compréhension du document 2

  • Identifie l’objet du document 2 : la bataille de l’Yser d’octobre 1914.
  • Nomme les belligérants : belges et britanniques, contre les allemands.
  • Nomme la stratégie employée par l’armée belge pour stopper l’avancée allemande : inondation artificielle de la plaine de l’Yser
  • Rédige une courte phrase mettant en évidence un lien entre tes observations du document 1 et les informations du document 2 ; En octobre 1914, la Bataille de l’Yser a lieu dans la zone géographique correspondant à l’espace 1 du document 1.

Exemple de questions pour aider à la compréhension des documents 3 et 4 : 

Complète le tableau suivant : 

Migration Exemples issus des documents 3 et 4
Acteurs belges (civils et militaires)
Lieu d’origine –> Lieur d’arrivée

-Belgique –> pays limitrophes : Grande-Bretagne

-Belgique –> Pays-Bas

Ampleur

-des millions de belges

-140 000 civils et militaires belges

Accueil (insertion)

-Bien accueillis au départ, mais deviendront une charge lourde sur la durée;

-Dans des camps ou dans des conditions de fortune, conditions précaires, dans des tentes puis des baraquements.

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Ressources:
    • concept : migration (acteurs, lieux, facteurs, ampleur, insertion); Identité culturelle (langues, origines). L’enseignant veillera à structurer le concept en illustrant chaque caractéristique par un exemple concret de la situation d’apprentissage.
    • savoirs : Première Guerre mondiale; bataille de l’Yser, …
    • savoir-faire: lire une carte, identifier dans un document une ou des caractéristiques du concept.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

Eléments évalués

Indicateurs de qualité

Pondération

Tâche

– 2 espaces pertinents sont nommés ; 

-Une concordance entre les documents est identifiée; 

-1 repère temporel pertinent est cité ; 

0-1-2

0-2

0-1

Savoir-faire Lire un document

-Expliciter l’objet de la carte ; 

-L’époque de la carte est citée ; 

-2 espaces pertinents sont entourés et nommés à l’aide de 2 repères temporels pertinents; 

0-1-2

0-1

0-2-4

 

Identifier les caractéristiques d’un concept

-3 éléments observés sont résumés dans une courte phrase ; 

– Les acteurs sont nommés ; 

-l’ampleur est chiffrée ; 

-la légende est expliquée;

-les lieux sont précisés ; 

-l’accueil est explicité;

0-1-2-3

 

0-1-2

0-1

0-1

0-1-2

0-1-2-3

Contextualiser

-un siècle et un fait historique sont associés à la date de l’objet représenté sur la carte ; 

-Le sujet du document 2 est identifié ; 

-Les belligérants sont nommés ; 

-La stratégie est nommée;

0-1-2

 

0-1

0-1-2-3

0-1

7. Piste(s) pour le transfert et/ou la certification des apprentissages

Le même exercice peut être fait sur une autre carte, comme celle présentant la variation de la population lié à la famine de 1846-1856.

8. Ressources pour l’enseignant : 

– Cet objet peut également être abordé sur la base du dossier 41 du manuel Terrhistoire – Tome 1 

 

-Un dossier pédagogique réalisé par le Grand Hornu existe sur la thématique des « Flamands en Wallonie ». 

Dossier documentaire : Migrants flamands en Wallonie

Cahier pédagogique : Les émigrants belges d’hier, un miroir pour aujourd’hui …, CIRE, 2014.

-L’émission radio « Un jour dans l’Histoire » du 11 mai 2017 concerne également cette thématique. 

-Un document d’Yves Quairiaux pour l’IHOES existe également sur le même sujet. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *