3e année – Porter le regard de l’histoire sur l’évolution des modes de production (C1)

logo-situation-apprentissagelampe histoire3

3e année

Cette situation est proposée à titre d’exemple;
Elle illustre des choix réalisés en termes de compétence disciplinaire et des ressources à mettre en place pour conduire l’élève à un certain niveau de maitrise.

  • UAA 1 – Inscrire dans une perspective historique, selon l’axe de la situation sans le temps , un thème d’aujourd’hui en vue d’éclairer des enjeux sociétaux liés à l’insertion socioprofessionnelle et la citoyenneté active.
  • Concept: développement (nature, facteurs et conséquences).
  • Moment-clé: révolutions industrielles aux XIXe et XXe s.
  • Repères temporels: époque préindustrielle, révolutions agricole et industrielle, développement de l’usage de la machine à vapeur et du chemin de fer.

Préalablement à l’exercice du transfert et au départ du constat de l’impact des technologies sur les modes de vie aujourd’hui, les élèves découvrent l’évolution des modes de production de l’époque préindustrielle à l’époque industrielle. Ils ont pu ainsi s’approprier les traits distinctifs de ces deux périodes en ce qui concerne les modes de production, les formes d’organisation du travail, les conditions de travail… Lors de cette étude, les élèves ont été amenés à consulter différents types de lignes du temps et à  s’approprier les principes organisateurs d’une représentation du temps. Ces connaissances ont été réinvesties à l’occasion de la fabrication d’une frise chronologique qui articule les principaux repères temporels appris au cours de cette séquence.

Pour exercer et évaluer le transfert, l’enseignant soumet à ses élèves deux ensembles documentaires nouveaux. Ils renseignent sur deux situations historiques vues en classe, l’une datant de l’époque préindustrielle l’autre de l’époque industrielle. Les documents sont précisément référencés, d’un genre familier et d’un niveau de complexité similaire à ceux qui ont été exploités préalablement. Sur une représentation du temps fournie par l’enseignant et similaire à celles qui ont été rencontrées au préalable, l’élève positionne les informations issues des deux corpus documentaires par rapport aux principaux repères temporels qu’il a préalablement appris et, en quelques phrases, met en évidence les antériorités/postériorités/simultanéités avec les principaux repères temporels qu’il a préalablement appris.