3e année – Porter le regard de la géographie sur des causes et conséquences de l’étalement urbain (C2)

logo-situation-apprentissagelampe geo3

3e année

Cette situation est proposée à titre d’exemple;
Elle illustre des choix réalisés en termes de compétence disciplinaire et des ressources à mettre en place pour conduire l’élève à un certain niveau de maitrise.

  • UAA 2 : Inscrire dans un contexte spatial l’étalement urbain: expliquer des relations entre l’étalement urbain et son contexte spatial en vue d’éclairer des enjeux en lien avec l’environnement et la citoyenneté active.
  • Concept: aménagement du territoire (présence de liens entre l’étalement urbain et la densité de population, le site, les conditions de vie).
  • Échelle: zone d’influence des aires urbaines.

Préalablement à l’exercice du transfert, les élèves ont découvert, à travers des informations choisies par l’enseignant (cartes, textes et quelques chiffres) l’impact de l’étalement urbain sur l’environnement.
Ces observations ont permis de commenter l’étalement urbain en termes de développement durable par la mise en évidence de liens entre la dynamique de l’aire urbaine, l’affectation des sols (espaces agricoles, zones périurbaines, espaces verts, zonings commerciaux, …) et la mobilité des personnes. A travers ces informations, les élèves ont appris à manipuler des documents relatifs à l’affectation des sols et quelques indicateurs qui traduisent la mobilité des personnes.
Pour formaliser les liens entre cette dynamique, les changements dans l’organisation du territoire et la mobilité, ils auront complété un schéma proposé par l’enseignant dans lesquels ils auront indiqué des liens (pas de causalité, uniquement des corrélations observées au niveau spatial).

Pour exercer le transfert, l’enseignant soumet à ses élèves une série d’informations pour un autre territoire urbain. Ces informations sont d’un genre familier et semblables à celles exploitées préalablement.
Les élèves doivent compléter un schéma qui mettra en évidence des corrélations observées entre la dynamique urbaine, l’organisation du territoire en termes d’affectation des sols et la mobilité des personnes.