3e année – Porter le regard de la géographie sur la situation des flux migratoires vers la Belgique (C1/C3)

logo-situation-apprentissagelampe geo3

3e année

Cette situation est proposée à titre d’exemple;
Elle illustre des choix réalisés en termes de compétence disciplinaire et des ressources à mettre en place pour conduire l’élève à un certain niveau de maitrise des UAA.

  • UAA 1 et 3 : Inscrire dans un contexte spatial des flux migratoires vers la Belgique : décrire et communiquer le contexte spatial de ces flux.
  • Concept: migrations (caractéristiques liées à l’identité, l’origine, la destination et l’importance du flux).
  • Échelle: de l’échelle continentale, intercontinentale ou mondiale.
  • Références spatiales: pôles migratoires de référence (Europe et USA) et les repères spatiaux pertinents pour décrire la direction du flux migratoire.

Préalablement à l’exercice du transfert, les élèves ont découvert diverses informations relatives à des flux migratoires vers la Belgique (chiffres, textes et cartes). Ils ont pu ainsi s’approprier des caractéristiques qui déterminent ces flux : les lieux de départ, de destination et l’intensité des flux. Lors de cette étude, les élèves ont été amenés à situer ces flux en annotant une représentation de l’espace qu’ils ont préalablement sélectionnée sous la guidance de l’enseignant. Ces annotations permettent de mettre en place quelques règles de base de la cartographie. Les élèves ont été amenés à rédiger un court texte pour décrire un de ces flux (direction, intensité des uns par rapport aux autres) en utilisant des repères spatiaux pertinents.

Pour exercer le transfert, l’enseignant soumet à ses élèves des informations nouvelles qui renseignent sur un flux migratoire vers la Belgique qui n’a pas été étudié. Ces informations sont d’un genre familier, semblables à celles exploitées préalablement.
Sur une représentation de l’espace du même genre que celle qui a été annotée en classe, les élèves doivent représenter le flux migratoire en respectant les règles de base de la cartographie. Ils doivent rédiger quelques phrases qui précisent, l’origine du flux et sa direction en utilisant des repères spatiaux pertinents et le vocabulaire adéquat et qui précise l’importance de ce flux en faisant référence à ceux étudiés.