logo-situation-apprentissagelampe geo3

4e année

Cette situation est proposée à titre d’exemple;
Elle illustre des choix réalisés en termes de compétences disciplinaires et des ressources à mettre en place pour conduire l’élève à un certain niveau de maitrise.

  • UAA 2 et 3 : Inscrire dans un contexte spatial l’accès à l’eau: expliquer des relations entre les difficultés de l’accès à l’eau et la pression de l’homme sur le territoire et communiquer ces relations sur des représentations cartographiques en vue d’éclairer des enjeux en lien avec l’environnement et la citoyenneté active.
  • Concept: dépendance au milieu (caractéristiques liées à la localisation, aux besoins (densité de population), aux contraintes naturelles, techniques et économiques).
  • Échelle: de l’échelle locale à l’échelle de la zone climatique méditerranéenne.

Préalablement à l’exercice du transfert, les élèves ont découvert, pour des espaces dans le territoire méditerranéen, que l’évolution de la pression de l’homme sur le territoire pouvait mettre en péril l’accès à l’eau. Que cette évolution était tant liée à la dynamique démographique, mais aussi aux mouvements saisonniers, aux pratiques agricoles, aux aménagements dans un environnement climatique bien différent du milieu tempéré. Ils ont également observé que dans ces territoires, les modifications du climat se traduisaient par un réchauffement et par une augmentation de la variabilité et l’intensité des précipitations.
Lors de l’analyse de territoires, les élèves ont manipulé différentes représentations cartographiques (issues de géoportails et d’un globe virtuel) afin de mettre en évidence, pour différents espaces des facteurs qui contribuaient à accroitre la pression de l’homme sur l’environnement. Ces manipulations ont permis de réactiver les règles de base de la cartographie.
Ils ont également complété un schéma pour mettre en évidence la nature multiple de ces facteurs qui permettait d’expliquer les disparités spatiales du problème d’accès à l’eau.

Pour exercer le transfert, l’enseignant soumet à ses élèves un ensemble documentaire relatif à un territoire en zone méditerranéenne. Les documents sont en nombre limité, d’un genre familier et d’un niveau de complexité semblable à ceux exploités préalablement. Les élèves doivent annoter une représentation de l’espace fournie afin de mettre en évidence des composantes du territoire qui témoignent de la pression de l’homme sur l’environnement.
Ils doivent compléter un schéma afin de mettre en évidence les différentes composantes identifiées et mettre en évidence celles qui sont de même nature ou non que celles identifiées dans le cas étudié dans la formation.