Expliquer des relations thème/contexte spatial

UAA2GEOD2

lampe geo3

En lien avec la compétence disciplinaire “établir l’existence de liens entre des composantes du territoire” au 2e degré

Explicitation de la compétence:

Cette compétence vise à expliquer des disparités spatiales observées. Pour le dire autrement, il s’agira de répondre aux questions “pourquoi là?”, “pourquoi pas ailleurs?”, … L’observation de diverses composantes du territoire permet de dégager l’existence ou non de relations avec les disparités mises en évidence préalablement. Cette compétence disciplinaire implique le traitement de représentations de l’espace.
Cette compétence est exercée en 3e et 4e années, elle n’est certifiée qu’en 4e année.
 

Tâches

Conditions de réalisation des tâches

Processus « appliquer »

À partir de documents variés:

  • identifier des liens entre des composantes du territoire et la répartition spatiale des objets étudiés pour mettre en évidence des facteurs de localisation. Expliquer cette répartition spatiale sous différentes formes; 
  • identifier des liens entre des composantes du territoire et la dynamique spatiale des objets étudiés pour mettre en évidence des facteurs de localisation.  Expliquer cette dynamique spatiale sous différentes formes.

Pour y arriver, l’élève aura appris à:

Processus « connaitre »

  • énoncer les principales caractéristiques des concepts liés au thème étudié et les expliciter à partir d’exemples vus en classe;
  • les documents mis à disposition de l’élève:
    • sont nouveaux, variés, d’un genre familier en privilégiant les représentations de l’espace tels que la carte thématique, l’image de l’espace terrestre et les autres outils de représentation de l’espace terrestre (ex: atlas, SIG, globe virtuel) ;
    • donnent des informations sur un ou plusieurs attributs du concept tel qu’il a été appris ;
    • ont un degré d’abstraction adapté aux élèves;
    • sont en nombre limité;
    • concernent la réalité sociale étudié;
    • comportent des composantes du territoire pertinents et variés;
    • concernent les espaces définis dans les ressources.
  • le vocabulaire et les composantes du territoire sont appris
  • la production:
    • est à un degré d’abstraction adapté aux élèves (par exemple, ce n’est pas un croquis ou une carte de synthèse);
    • est d’un genre familier;
    • se fait à une échelle familière;
    • se limitera à la mise en évidence de liens entre des composantes du territoire sans aller jusqu’à la relation de cause à effet.