****Etablir des liens – Le cas de la répartition des éoliennes et des contraintes naturelles à l’échelle de l’UE

  • Année: 5e
  • Prérequis: /
  • Durée estimée: 50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

La répartition des éoliennes à l’échelle de la Belgique et de l’Europe est un indicateur de l’inégal accès aux énergies renouvelables à l’échelle de régions ou pays ayant des moyens relativement équivalents. Avec la mise en lumière des contraintes naturelles et de l’importance de la consommation d’énergie, la part des choix politiques peut plus facilement être identifiée.

2. Documents

 

3. Consignes

Consigne relative à la tâche

1. En prenant appui le “Global Wind Atlas”, justifiez l’affirmation suivante: “Le développement des éoliennes est plus le fait de choix politiques en Europe que le fait des conditions naturelles“. Sélectionnez une couche pertinente pour justifier l’affirmation et utilisez les informations de la couche pour votre justification.

Les deux consignes qui suivent ne portent pas sur l’approche géographique, mais permettent d’alimenter un débat sur l’importance des énergies renouvelables en Belgique. La Belgique fait-elle aussi bien qu’elle le laisse croire?

2. D’après le site de l’IEA, pour la Belgique, la part des énergies renouvelables par rapport à l’ensemble des énergies produites et importées est d’environ 4%. Justifiez cette estimation.

3. D’après le site de l’observatoire de l’éolien, la part des énergies renouvelables en Belgique est d’environ 9%.
Justifiez la différence entre ce chiffre calculé sur le site de l’IEA et celui publié sur le site de l’observatoire de l’éolien.

4. Exemple de production(s) attendue(s)

1. L’implantation des éoliennes et plus le fait de choix politiques que de contraintes naturelles 
La répartition des éoliennes n’est pas uniquement conditionnée par des facteurs naturels.

Par exemple en observant la carte de la densité des vents en w/m²:  la densité des éoliennes est, p.ex., importante en Allemagne, même là où la densité des vents est faible. La densité des éoliennes est faible sur la côte atlantique de la France là où la densité des vents est importante.

2. Justification du chiffre de 4% obtenu sur le site de l’IEA.

Selon l’IEA, on peut calculer la production des énergies renouvelables en Mtoe ou Mtep en français (millions de tonnes équivalent-pétrole). En faisant le total de ces dernières: Bio/Wate prod (2,92 Mtep) + Heat production (0,27 Mtep) + dans Power Station:  Solar, tide/wind (0,86 Mtep), on obtient 4,05 Mtep.

Comme la production et l’importation totale correspond à 98,81 Mtep, la part du renouvelable est d’environ 4%.

3. Sur le portail de l’observatoire, la part du renouvelable dans la consommation finale brute est d’environ 9%.

La différence vient du fait que sur l’IEA, le chiffre est obtenu par rapport à la production et les importations totales et que sur le site de l’éolien, cette part est calculée par rapport à la production finale (le chiffre de cette production est de 40,73 Mtep en 2017 sur le site de l’IEA): 4,05 Mtep c’est un peu moins de 10% par rapport à 40,73 Mtep. 

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Tâches:
    Établir des liens entre la répartition des éoliennes et la densité du vent pour justifier le fait que l’implantation des éoliennes et plus un choix politique que le fait des contraintes naturelles.
    Analyser un graphique pour justifier des informations
  • Savoirs: concept de développement: disparités spatiales liées aux modes de production des énergies. Énergie renouvelable et non renouvelable, les secteurs de l’économie, le degré de dépendance aux énergies fossiles …
  • Savoir-faire: Relever des informations géographiques sur un portail et les apprécier de manière critique.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Éléments évalués Critères de qualité Pondération
Tâche Établir des liens entre la répartition des éoliennes et la densité du vent Une couche pertinente du géoportail est sélectionnée 0-1
Les informations de la couche (p.ex. la densité du vent en W/m²) sont correctement interprétées 0-2
Les informations mobilisées permettent de mettre en évidence le fait que l’implantation des éoliennes ne sont pas déterminées par des conditions naturelles. 0-2
Justifier des différences entre des chiffres publiés L’analyse des informations du portail de l’EIA permet de justifier le chiffre de 4% 0-1-2-3
L’analyse comparative des informations du portail de l’EIA et de l’observatoire de l’éolien explique les deux chiffres relatifs à la part des énergies renouvelables en Belgique 0-1-2

7. Pistes pour la certification des acquis

La certification peut porter sur l’analyse de composantes de l’espace à l’échelle de l’Europe par rapport à la répartition des éoliennes. Existe-t-il un lien entre la répartition des éoliennes et la répartition de la population? Existe-t-il un lien entre la répartition des éoliennes et la répartition des industries? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *