3e année – Porter le regard de l’histoire sur l’évolution des techniques et du travail agricole (C1)

Cette situation est proposée à titre d’exemple

Apprentissages ciblés

Au terme de la situation d’apprentissage, l’élève pourra :

  • compléter une représentation du temps en mobilisant une démarche apprise ;
  • situer dans le temps le développement du travail agricole en associant le développement des techniques à des repères temporels : période préindustrielle, diffusion de la machine à vapeur, révolutions agricole et industrielles ;
  • mobiliser le vocabulaire adéquat pour faire état d’antériorité, de postériorité et de simultanéité ;
  • alimenter le concept de développement en établissant des liens entre l’évolution d’une technique et l’organisation du travail sur base de l’exemple du développement du travail agricole ;
  • mobiliser le vocabulaire adéquat pour faire état de liens entre des faits.

Visées citoyennes

Les élèves disposeront de quelques outils pour prendre une distance critique par rapport à l’impact des évolutions technologiques sur le mode de vie et pour apprécier des valeurs des sociétés préindustrielles et leur savoir-faire technique.

Ces visées permettent d’envisager des questions de recherche, de donner du sens aux apprentissages, … Elles ne font pas l’objet d’une certification.

Tâches proposées à l’élève

À partir de l’observation des trois premiers documents (cf. supports documentaires) :

  • décrire les techniques de production à différents moments dans le temps ;
  • compléter une ligne du temps fournie par le professeur en y plaçant les différentes techniques;
  • compléter la ligne du temps en y plaçant des repères temporels qui semblent pertinents avec le contexte de chacun des moments identifiés.

À partir de l’observation du 4e document, rédiger quelques phrases en vue de mettre en évidence l’impact de ces évolutions sur la productivité et sur la main d’œuvre mobilisée pour l’agriculture.

Rôle de l’enseignant

Pour guider les apprentissages, l’enseignant veille à la mise en place :

  • de la démarche pour placer une information issue d’un document sur une représentation du temps ;
  • des notions de chronologie des évènements, d’antériorité, simultanéité et postériorité qui permettent de situer les faits dans le temps les uns par rapport aux autres (et du vocabulaire pour les exprimer) ;
  • du concept de développement :
  • sur base de la nature du développement identifié dans l’analyse des documents (les caractéristiques de la production pour les périodes préindustrielle et industrielle) ;
  • sur base des conséquences du développement sur la production, la productivité et la main d’œuvre mobilisée ;
  • en mettant ces informations en lien avec l’un ou l’autre repère temporel complémentaire à retenir comme des références temporelles en lien avec le concept de développement (machine à vapeur, moteur à explosion) ;
  • en plaçant l’ensemble de ces informations en lien avec les moments-clés que sont les révolutions industrielles aux XIXe et XXe;
  • du vocabulaire pour exprimer les caractéristiques apprises du concept.

Supports documentaires

  1. Chéret J., Instruments d’agriculture… Albaret et Cie [affiche publicitaire], 1879. In Gallica [en ligne]. Bibliothèque nationale de France, 28/02/2011 [consulté le 24 février 2015]. Disponible sur http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/btv1b90035355/f1.item.
  2. Bruegel P., La Moisson [peinture], 1565. In The Collection Online [en ligne]. The Metropolitan Museum Of Art [consulté le 24 février 2015]. Disponible sur http://www.metmuseum.org/collection/the-collection-online/search/435809.
  3. Engin agricole [photographie]. In Photo libre [en ligne], 16/09/2013. [consulté le 24 février 2015]. Disponible sur http://www.photo-libre.fr/agriculture/engin_agricole.jpg.
  4. Brousse H., La productivité du travail dans l’agriculture française et étrangère. In Revue économique, Volume 4, n°5, 1953, p. 628. [consulté le 24 février 2015]. Disponible sur http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reco_0035-2764_1953_num_4_5_406995.

Cette situation peut être enrichie d’une sortie sur le terrain, par exemple à la Maison du bocage à Sains-du-Nord[1].

[1]     MUSENOR. Sains-du-Nord, Maison du bocage [en ligne]. Association des Conservateurs des Musées du Nord-Pas-de-Calais [consulté le 24 février 2015]. Disponible sur http://www.musenor.com/Les-Musees/Sains-du-Nord-Maison-du-bocage.